Le document unique, mais pour quoi faire ?

document uniqueLe document unique, pour quoi faire ?

Nous sommes tous conscients que le quotidien d’un chef d’entreprise n’est pas facile à gérer. Souvent, la règlementation semble être un véritable casse-tête… On a vraiment l’impression d’être submergé de contraintes sans en comprendre l’utilité.

Pourtant, le document unique d’évaluation des risques; aussi fastidieux qu’il paraisse, permet vraiment d’améliorer la sécurité des salariés pour le bien-être de l’entreprise.

Et oui, c’est là que l’expression « la tête dans le guidon » prend tout son sens : le quotidien nous empêche d’être clairvoyants et nous n’avons nullement conscience des éventuels risques inhérents à notre activité professionnelle.

Le document unique d’évaluation des risques s’inscrit dans une démarche de prévention des risques professionnels.

La prévention des risques professionnels a un coût mais c’est surtout un investissement qui conditionne en partie la pérennité de l’entreprise. L’amélioration des conditions de travail a de nombreuses répercussions positives. Ainsi, la mise en place d’un environnement de travail sûr et plus sain se traduit souvent par des gains de productivité et par l’amélioration de la qualité de la production.

Comment rédiger mon document unique ?

Tous les risques doivent être passés en revue : les risques par unité de travail ainsi que les risques liés à la structure du bâtiment. Cette liste doit être exhaustive. L’importance de chaque risque est répertoriée (faible, moyen ou fort) ainsi que les mesures de prévention qui les accompagnent.

Quand faut-il le mettre à jour ?

L’employeur a l’obligation de mettre à jour le document unique d’évaluation des risques :

– au moins une fois par an, en fonction de la progression de votre plan de prévention
– lorsque une décision d’aménagement important est prise, si celui-ci modifie les conditions d’hygiène, de sécurité ou les conditions de travail
– lorsque survient un accident du travail
– lors de l’acquisition de nouveaux matériels, outils ou engins
– lorsqu’une information supplémentaire est recueillie sur les risques d’une unité de travail

Le document unique élaboré par Remarkable contient un inventaire de risques susceptibles d’être rencontrés dans les établissements : au total, 42 types de risques différents sont répertoriés et en face de chaque risque, sont précisées les mesures de prévention habituellement mises en œuvre.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Cette information n'est pas exhaustive. Demandez-nous toute la documentation par téléphone au 04 67 59 12 81.
Découvrez le catalogue en ligne des produits indispensables pour vous mettre en règle des obligations légales des entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *