Entretien professionnel : une obligation pour tous les salariés !

Entretien professionnel obligatoire

Suite à la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, l’entretien professionnel doit être obligatoirement mis en place dans les entreprises de plus de 50 salariés. Depuis le 5 mars 2016,  tous les salariés ayant au moins deux ans d’ancienneté et tous les employeurs sont concernés par l’entretien professionnel.

Qu’est-ce que l’entretien professionnel ?

L’entretien professionnel est un temps d’échange entre salarié et employeur pour évoquer  les perspectives d’évolutions professionnelles du salarié en termes de qualifications et d’emploi.

Cet entretien professionnel remplace les différents entretiens existants:

Entretien au retour du congé maternité, entretien au retour du congé parental d’éducation, entretien d’orientation professionnel pour les salariés avant et après un congé de soutien familial, entretien professionnel dans l’année du 45ème anniversaire pour les salariés des entreprises de 50 salariés et plus.

Quels sont les salariés concernés ?

L’entretien professionnel concerne tous les salariés quelle que soit la nature du contrat de travail  (CDI, CDD, contrat de travail temporaire, contrat aidé..), la durée de travail (temps plein ou temps partiel), l’ancienneté.

Les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation sont concernés.

Quelles différences entre l’entretien professionnel et l’entretien annuel ?

L’entretien annuel vise à évaluer le salarié dans son occupation du poste, tandis que l’entretien professionnel est  plus large car il aborde son évolution au sein de la structure ou dans le cadre d’une mobilité externe ainsi que  les compétences du salarié au-delà des compétences requises pour le poste en question.

Comment s’organise l’entretien professionnel?

Il peut s’organiser en trois temps :

  • Une synthèse des compétences, des actions de formations réalisées et des difficultés rencontrées par le salarié.
  • Une mise en exergue des souhaits de formation du salarié, des perspectives d’évolution de sa qualification et de son emploi.
  • Réflexion sur la construction du parcours professionnel du salarié, le choix des formations…

Quelle est la fréquence des entretiens professionnels ?

Tous les 2 ans : L’employeur doit organiser l’entretien professionnel et identifier les axes de développements en matière de compétences et de formations des salariés.

Tous les 6 ans : L’employeur doit faire un bilan récapitulatif du parcours professionnel au cours duquel il s’assure que le salarié a bien bénéficier de ses entretiens professionnels

Attention, la formalisation du premier entretien professionnel devra être rédigée au plus tard le 5 mars 2016.

facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmailby feather

Cette information n'est pas exhaustive. Demandez-nous toute la documentation par téléphone au 04 67 59 12 81.
Découvrez le catalogue en ligne des produits indispensables pour vous mettre en règle des obligations légales des entreprises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *